Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 12:05

Ce matin dans la presse (Le Monde, le café pédagogique) la future loi d'orientation est dévoilée.

Ci-dessous un rapide résumé :

 

Un projet de refondation qui est un projet éducatif et un projet de société. Le dessein de la refondation consiste à rebâtir une école à la fois juste pour tous et exigeante pour chacun.

 

La loi1 s'articule autour de cinq grands axes :



"assurer une vraie formation initiale et continue pour les métiers du professorat et de l'éducation avec la mise en place des écoles supérieures du professorat et de l'éducation"

Justification du retour des IUFM, et tenant compte du nouveau niveau de formation des professeurs.

Des ESPE2 qui prendront la suite de l'université pour une formation professionnel des professeurs.

"faire entrer l'école dans l'ère du numérique afin de prendre véritablement en compte ses enjeux et atouts pour l'école"

L'école numérique, avec un service public de diffusion des outils numériques, de contenus et une clarification des responsabilités pour équiper les établissements.

"mettre le contenu des enseignements et la progressivité des apprentissages au cœur de la refondation"

Une nouvelle orientation pour les programmes ?

"rénover le système d'orientation et l'insertion professionnelle"

La question de l'orientation (probablement transférées aux régions) et de l'insertion ; qui fait écho à la question des décrocheurs (140 000 jeunes quittant annuellement le système éducation sans formation)

"redynamiser le dialogue avec les partenaires de l'école, ainsi que ses instances d'évaluation".

La question du PEL (projet éducatif local) est probablement sous-jacente.

l’organisation d’activités périscolaires peut être formalisée dans le cadre d’un projet éducatif territorial.

Méthode de travail, nouvelle organisation de l'action publique, ou nouvelle entrée des élus locaux dans l'école ?

 

L'exposé des motifs décrit le paysage de cette loi d'orientation : "La France, avec la refondation de son école, se donne les moyens de répondre aux grands défis auxquels elle est confrontée : élever le niveau de connaissances, de compétence et de culture de tous les enfants, accroître son niveau de croissance avec des jeunes mieux formés et dotés de hautes compétences, lutter contre le chômage des jeunes, réduire les inégalités sociales et territoriales, promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes, recréer une cohésion nationale et un lien civique autour de la promesse républicaine de la réussite éducative pour tous."

 

La refondation de l’école doit en priorité permettre une élévation générale du niveau de

tous les élèves. Les objectifs fixés dans le rapport traduisent cette ambition :

  • faire en sorte que tous les élèves maîtrisent les compétences de base en français (lecture,écriture, compréhension et vocabulaire) et les compétences en mathématiques (nombre, calcul et géométrie) en fin de CE1, et que tous les élèves maîtrisent les instruments fondamentaux de la connaissance en fin d’école élémentaire

  • réduire à moins de 10% l’écart de maîtrise des compétences en fin de CM2 entre les élèves de l’éducation prioritaire et les élèves hors éducation prioritaire.

  • réduire par deux la proportion des élèves qui sortent du système scolaire sans qualification et amener tous nos élèves à maîtriser le socle commun de connaissances, de compétences et de culture à l’issue de la scolarité obligatoire

  • réaffirmer les objectifs de conduire plus de 80% d’une classe d’âge au baccalauréat et 50% d’une classe d’âge à un diplôme de l’enseignement supérieur.

 

 

 

 

 

1Selon les informations qui ont filtré dans la presse début décembre 2012.

2Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation(ESPE)

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrice
commenter cet article

commentaires